Lettre ouverte: Ne muselons pas le journalisme d’investigation!

Lors de sa session d’hiver, le Conseil des Etats pourrait restreindre la liberté de la presse en Suisse. Il se prononcera sur deux objets parlementaires qui pourraient avoir de lourdes conséquences pour le journalisme d’investigation en Suisse.

Signez notre appel aux parlementaires: les enquêtes dans le domaine bancaire et financier doivent pouvoir être menées sans entrave. Le travail des journalistes ne doit pas être criminalisé!

Mesdames les Conseillères aux Etats, Messieurs les Conseillers aux Etats,

En adoptant la motion «Garantir la liberté de la presse pour les questions liées à la place financière» (22.4272) le 27.02.2023, le Conseil national a fait en sorte que l’article 47 de la loi sur les banques n’entrave pas la liberté des médias, garantie dans l’article 17 de la Constitution suisse. La motion a également reçu le soutien du Conseil fédéral. Nous vous prions de suivre la position du Conseil national, étant donné que la liberté des médias est indispensable au le bon fonctionnement de notre démocratie.

Il est inadmissible que les journalistes suisses soient dissuadés de mener des investigations sur des données bancaires suspectes par crainte de poursuites judiciaires, comme cela fut le cas dans l’affaire «Suisse Secrets». Des reporters étrangers ont démontré à l’aide des données bancaires suisses que des personnes influentes et coupables de graves atteintes aux droits humains détenaient des comptes en Suisse. Les journalistes suisses, pourtant qualifiés pour mener un tel travail d’investigation, se sont vu interdire l’accès à ces informations en raison de la loi sur les banques. En conséquence, le public suisse n’a été informé de ces faits que par le biais de sources d’information étrangères.

Nous vous prions également en accord avec les recommandations du Conseil fédéral, de rejeter le postulat «Utilisation ultérieure des données obtenues illégalement» (23.4322). La Déclaration des devoirs et des droits des journalistes prévoit des obligations claires pour les professionnels des médias, dont la préservation des droits de la personnalité. Il incombe aux journalistes de juger de l’importance de l’intérêt public avant de publier toute information et ils sont tenus de ne diffuser que des données pertinentes. Par ailleurs, la législation actuelle assure déjà la protection des informations personnelles délicates


Organisations et associations de médias soutenant le projet


Premiers signataires

Madeleine von Holzen, Rédactrice en chef Le Temps
Serge Michel, Rédacteur en chef Heidi.news
Pierre-Olivier Volet, Co-rédacteur en chef RTS
Claude Ansermoz, Rédacteur en chef 24 Heures
Frédéric Julliard, Rédacteur en chef Tribune de Genève
François Mauron, Rédacteur en chef La Liberté
Jérémy Seydoux, Rédacteur en chef Léman Bleu
Marie Maurisse, Cofondatrice de Gotham City
François Pilet, Cofondateur de Gotham City
Philippe Favre, Rédacteur en chef 20 minutes
Dominique Strebel, Chefredaktor Beobachter
Marc Meschenmoser, Chefredaktor K-Tipp und saldo
Bettina Hamilton-Ivre, Chefredaktorin Republik
Reza Rafi, Chefredaktor SonntagsBlick
Lucien Fluri, Co-Chefredaktor Solothurner Zeitung
Sven Altermatt, Co-Chefredaktor Solothurner Zeitung
Stefan Schmid, Chefredaktor St. Galler Tagblatt
Marcel Rohr, Chefredaktor Basler Zeitung
Oliver Zihlmann, Co-Leiter Recherchedesk Tamedia
Fiona Endres, Co-Redaktionsleiterin SRF Investigativ
Nina Blaser, Co-Redaktionsleiterin SRF Investigativ
Fabian Eberhard, Recherche-Chef SonntagsBlick
Christian Zeier, Redaktionsleiter Reflekt
Reto Furter, Co-Leiter Chefredaktion Südostschweiz
Simon Jacoby, Chefredaktor Tsüri.ch
Susan Boos, Präsidentin Schweizer Presserat

Autres signatures

Eva Hirschi, Geschäftsführerin investigativ.ch, Freie Journalistin
Larissa Rhyn, Leiterin Bundeshausredaktion, Tages-Anzeiger / Tamedia
Markus Häfliger, Bundeshaus-Korrespondent, Tages-Anzeiger/Tamedia
Andri Rostetter, stv. Ressortleiter Inland, NZZ
Erich Aschwanden, Redaktor Inland, NZZ
Philippe Boeglin, Journaliste parlementaire, Le Temps
Fati Mansour, Journaliste, Le Temps
Laurent Dufour, Rédacteur en Chef adjoint Actu TV, RTS
Raphaël Leroy, Journaliste, Pôle enquête, RTS
Christian Brönnimann, Redaktor Recherchedesk Tamedia, Tamedia
Marc Allgöwer, Rédacteur en chef adjoint, Actu TV RTS, Radio Télévision Suisse
Marc Menichini, Journaliste, Pôle enquête, Radio Télévision Suisse
Simone Rau, Journalistin, Tages-Anzeiger
Marie-José Kolly, Journalistin, Republik Magazin
Camille Krafft, Journaliste, Le Temps
Maria Roselli, Journalistin, RSI
Roland Gamp, Reporter, Tamedia
Irène Troxler, Redaktorin, NZZ
Chantal Hebeisen, Ressortleiterin, Beobachter
Yves Demuth, Redaktor, Beobachter
Otto Hostettler, Reporter/Redaktor, Beobachter
Sascha Buchbinder, Redaktor, SRF
Nadine Woodtli, Investigativjournalistin, SRF
Christoph Bernet, Bundeshausredaktor, CH Media
Thomas Knellwolf, Bundeshausredaktion, Tages-Anzeiger
Nina Fargahi, Inlandredaktorin, Tamedia
Sylvain Besson, Journaliste d'investigation, Cellule enquête Tamedia
Julien Chiffelle, Journaliste, RTS
Mattias Greuter, Verlagsleiter und Redaktor, Schaffhauser AZ
Thomas Angeli, Redaktor, Beobachter
Timo Grossenbacher, Head of Newsroom Automation, Tamedia
Jacqueline Büchi, Tagesleiterin/Inland-Journalistin, Tages-Anzeiger
Iwan Städler, Inlandredaktor Tages-Anzeiger, Tamedia
Liz Horowitz, Wirtschaftsredaktorin und Dokumentarfilmerin, SRF
Charlotte Walser, Bundeshausjournalistin, Tages-Anzeiger
Sabine Gisiger, Dokumentarfilmerin, Dschoint Ventschr Filmproduktion
Stefan Lanz, Bundeshausjournalist, 20 Minuten
Jan Jirát, Journalist, WOZ - Die Wochenzeitung
Leo Eiholzer, Redaktor, NZZ am Sonntag
Philippe Reichen, Redaktor, Tages-Anzeiger
Marc Guéniat, Journaliste, Le Temps
Werner De Schepper, Journalist, Ringier Axel Springer Schweiz AG
Julien Pralong, Journaliste, chef d’édition, Le Temps
Philippe Bach, Rédacteur en chef, Le Courrier
Julian Schmidli, Reporter, SRF
Adrian Camartin, Journalist, RTR - Radiotelevisiun Svizra Rumantscha
Adrienne Fichter, Tech-Reporterin, Republik
Reto Vogt, Chefredaktor, Inside IT
Martin Stoll, Geschäftsführer, Öffentlichkeitsgesetz.ch
Laura Drompt, Rédactrice en chef adjointe, Bon à Savoir / Ma Santé
Béla Zier, Redaktor, Südostschweiz
Sarah Serafini, Ressortleiterin, Beobachter
Eva Novak, Journalistin, Tamedia, Tages-Anzeiger
Lukas Lippert, Reporter, Tamedia
Françoise Weilhammer, Journaliste, RTS
Rachad Armanios, Journaliste, Tribune de Genève
Catherine Frammery, Journaliste, Le Temps
Klaus Bonanomi, Redaktor, Radio SRF
Coline Emmel, Journaliste, Gotham City
Felicie Notter, Westschweizkorrespondentin, SRF TV
Jocelyn Daloz, Investigativjournalist, K-Tipp
Roger de Weck, Autor, Journalist, -
Patrick Seemann, Journalist, dnip.ch
Jorgos Brouzos, stv. Wirtschaftschef, Tages-Anzeiger
Fabian Renz, Leiter Analysen, Tages-Anzeiger
Dan Steiner-Herrmann, Journaliste, Le Journal du Jura
Fabiano Citroni, Journaliste, RTS
Lucas Orellano, Ressortleiter, 20 Minuten
Janis Schaller, Redaktor, CH Media / PilatusToday / Tele 1 / Radio Pilatus
Alexandra Stark, Studienleiterin MAZ, Expertin Storytelling CH Medis, CH Media
Caroline Dettling, Videojournalistin, SRF
Zoé Stoller, Redaktorin / Ressortleiterin, 20 Minuten
Philipp Albrecht, Redaktor, Republik
Christian Schürer, Journalist, SRF
Vanessa Mistric, Journalistin, SONNTAGSBLICK
Michel Jeanneret, Rédacteur en chef, Blick | Fr
Malik Melihi, Journaliste / producteur RTS, SSR/RTS
Gina Bachmann, Journalistin, NZZ am Sonntag
Andrin Engel, Volontär Visueller Journalismus, NZZ
Daniel Hammer, Secrétaire général, Médias Suisses, association des médias privés romands
Elia Blülle, Reporter, Republik
Ruth Wysseier, Freie Mitarbeiterin, Wochenzeitung WOZ
Hannah Hitt, Journalistin, NZZ
Ruben Schönenberger, Datenjournalist, CH Media
Fabian Pöschl, Redaktor Wirtschaft/Stv. Ressortleiter, 20 Minuten
Basil Honegger, Leiter Video, Mitglied der Chefredaktion, 20 Minuten
Mark Walther, Datenjournalist, CH Media
Basil Schöni, Redaktor, Republik
Lukas Hausendorf, Ressortleiter, 20 Minuten
Nicolas Berlinger, Investigativ Journalist, Freelancer
Matthias Baumer, Radiojournalist, SRF
Mara Bernath, Redakteurin, Finanz und Wirtschaft
Philipp Zimmermann, Redaktor Aargau, CH Media
Selina Berner, Redaktorin, SRF
Andrin Engel, Volontär Visueller Journalismus, NZZ
Isabelle Jacobi, Chefredaktorin, Der Bund
Christian Rentsch, Freier Journalist BR, jazz'n'more, klimanews.ch,forum-erlenbach.ch
Beat Rüdt, Studienleiter MAZ und freier Journalist, MAZ - Institut für Journalismus und Kommunikation
Philippe Béguelin, Co-Ressortleiter, «Finanz und Wirtschaft»
Martina Huber, Freie Journalistin BR, Verschiedene Medien
Christian Hilbrand, Freelance Photographer, Eigene Websites
Martina Schnyder, Redaktorin, SRF
Riccardo Schmidlin, Redaktor, CH Media
Yann Lengacher, Redaktor, Rheintaler
Josefa Haas, Verwaltungsrätin, Zentralplus
Fee Riebeling, Stv. Leiterin Wissen, History & Digital / Expertin der 20-Minuten-Gruppe für Recherche / Leiterin Faktencheck- und Video-Verifikations-Taskforce, 20 Minuten
Fritz Reimann, Journalist, Pensioniert, ehemals SRF
Claudia Laube, Journalistin, Badener Tagblatt
Florentin Westermann, Gönner, Tsüri
Beat Matter, Journalist, Texter und Fotograf, Selbständig
Nora Tschudi, Privatperson,
Nuria Honauer, Lehrperson, Zürich
Liza Papazoglou, Chefredaktorin, Zeitschrift Wohnen
Angela Barandun, Ressortleiterin, Tages-Anzeiger/Zürcher Zeitungsverbund
Lee Wolf, Rezensionistin, Zeitschrift Heimatschutz/Patrimoine
Malte Aeberli, Redaktor Zürich, Tages Anzeiger
Jan Holtkamp, Student, Republik/Tsüri.ch
Noah Knüsel, Videojournalist, 20 Minuten
Mirjam Fonti, Redaktorin, K-Tipp / saldo
Simona Boscardin, Co-Präsidentin Junge Journalistinnen und Journalisten Schweiz, Freelance
Miriam Kappeler, Redaktorin, Finanz und Wirtschaft
David Strohm, Freier Redaktor, NZZ am Sonntag
Christa Mutter, Präsidentin, PK Freelance
Jenny Bargetzi, Volontärin, NZZ
Simon Leu, Studienleiter Audio, MAZ - Institut für Journalismus und Kommunikation
Lena Rothfuchs, Berufsschullehrperson, Republik / Tsüri
Tonya Rupp, Studentin,
Noemi Hüsser, Volontärin, Beobachter
Yaiza Jezabel Munoz Rojas, Studentin, ZHdK
Manuel Meister, Webentwickler, Jung von Matt
Loris Bosco, Student, ZHdK
Benjamin Rothschild, Redaktor, Plädoyer
Lea Oetiker, Journalistin und Volontärin, Beobachter
Herbert Staub, Studienleiter vfm, vfm Verein für Medieninformation und Mediendokumentation
Daniel Bütler, Redaktor, K-Tipp / Saldo
Sven Zaugg, Wirtschaftsredaktor, Radio SRF
Marc-Henri Jobin, Directeur CFJM, CFJM - Centre de Formation au Journalisme et aux Médias
Nil Günes, Social Media Manager & Producer, Social Media Plattformen
Christoph Rüegg, Leser, verschiedene Print- und Online-Medien
Bettina Büsser, Journalistin, EDITO, Reporter ohne Grenzen und frei
Jolanda Eggenberger, Kommunikationsberaterin, ganze Schweiz
Eduard Hora, Leser / Konsument, Investigativ.ch
Susan Boos, Präsidentin, Schweizer Presserat
Gino Barille, Retired, SRF
Dominic Wirth, Sportredaktor, CH Media
Andres Marti, Redaktor Ressort Bern, Berner Zeitung / Der Bund
Loric Lehmann, Redaktor, SRF News Digital
Ursina Wey, Geschäftsführerin, Schweizer Presserat
Boscardin Mirjam, Sekretärin, Bau
Christoph Hämmann, Redaktor Bern, "Berner Zeitung" / "Der Bund"
Luca Allidi, Mitglied Schweizer Presserat, Presserat
Fabian Biasio, Fotograf, Freelance
anna jungen, journalistin, srf
Brigitte Hürlimann, Journalistin, Magazin Republik
Roger Lange, Redaktor, Radio SRF
Fabio Lo Verso, Journaliste, Libre
Hanspeter Bürgin, Journalist, In Rente
Mara Wehofsky, Redakteurin, 20 Minuten
Leandra Gmünder, Projektleiterin, Instagram
Christian Wingeier, Redaktor, inside-it.ch
Yannick Züllig, Redaktor, Netzwoche
Matthias Venetz, Journalist, Neue Zürcher Zeitung
Franziska Engelhardt, Journalistin, Frei
Oliver Zihlmann, Co-Leiter Recherchedesk Tamedia, Tamedia
Philipp Anz, Redaktor, Inside-it.ch
Gery Schwager, Redaktor, K-Tipp / saldo
Thomas Schwendener, Journalist, Inside IT
Marguerite Meyer, Journalistin, freischaffend
Noa Dibbasey, Kolumnistin, Blick
Yvonne Haberstroh, Motion Designerin, keine
Stephanie Vonarburg, Vizepräsidentin, syndicom, Gewerkschaft Medien und Kommunikation
Lea Schlenker, Wissenschaftliche Mitarbeiterin und Autorin, -
Irène Kostenas, GLP Zürich, Vorstand Kreis 1+2, -
Noah Fend, Produzent und Stv. Teamleiter Podcasts, Tages-Anzeiger / Tamedia
Monika Dommann, Prof., Historisches Seminar UZH & Presserat (Dritte Kammer)
Simon Berginz, Podcaster, Journalist, Ellie Media
Simon Häring, Journalist, CH Media
Daniel Krähenbühl, Ressortleiter, 20 Minuten
Konrad Weber, Strategieberater, konradweber.ch
Bernhard Lehmann, Rentner, X
Johanna Wedl, Redaktionsleiterin, Reformierte Medien
Iwan Schauwecker, Redaktor, Workzeitung
Hanna Lauer, Textproduzentin, Beobachter
Birthe Homann, Redaktorin, Beobachter
Sven Wüst, Multimedia Journalist, Beobachter
Anna Weber, Journalistin, NZZ
Katrin Moser, Chefin vom Dienst, Beobachter
Sina Bühler, Journalistin, Wissenschaftliche Mitarbeiterin, Presserat
William Stern, Journalist, Frei
Mario Güdel, Produktionsleiter, Beobachter
Sandra, Redaktorin, annabelle / freischaffend
Jeanne Makart, -, -
Clare O'Dea, Journalistin / Freelance, Online
Antonella Nagel, journalistisches Praktikum, Beobachter
Walter Langenegger, Vizepräsident SRG BE FR VS, SRG-Trägerschaft Bern Freiburg Wallis
Raphael Brunner, Redaktor, Beobachter
Sylke Gruhnwald, Reporterin, Freischaffend
Käthi Zeugin, Freie Mitarbeiterin, Beobachter-Edition und andere
Kai Vogt, Mitarbeiter Geschäftsstelle, Verband Medien mit Zukunft
Sara Belgeri, Volontärin, SonntagsBlick
Lea Stuber, Journalistin, Surprise
Linda Leuenberger, Journalistin, CH Media
Robin Bäni, Journalist, Blick
Miriam Weber, Journalistin, Beobachter
Philippe Kramer, Co-Founder, The European Correspondent
Alexandra Kaiser, Rechtsberaterin und Redaktorin, Beobachter
Anina Frischknecht, Redaktorin, Beobachter
Noah Salvetti, Redaktor, Zürcher Oberland Medien
Eric Breitinger, Redaktor, K-Tipp/saldo
Katharina Hemmer, Geschäftsführung, Republik
Tina Berg, Redaktorin, Beobachter
Oliver Franzen, Stv. Chefredaktor, MySports
Manuel Rentsch, Wirtschaftsredaktor, Schweizer Radio SRF
Hanna Girard, Reporterin, SRF
Bernhard Odehnal, Reporter, Tamedia
Lia Wilden, Schülerin, Instagram
Joschka Schaffner, Redaktor, Blick
Christian Georges, Rédacteur, L’Educateur
Birchler Irma, Verlegerin, Republik
Leah Süss, Journalistin, AWP
Janik Leuenberger, Journalistenschüler, Blick
Heidi Hess, Lokalredakteurin, stv Chefredakteurin, Reussbote, Mellingen
Jochen Tempelmann, Volontär, St.Galler Tagblatt
Samantha Taylor, Journalistin / Chefredaktorin ellexx, ellexx
Sarina Joos, Polygrafin EFZ, Beobachter
Marlen Hämmerli, Lokalredaktorin, St.Galler Tagblatt
Balz Oertli, Journalist, WAV Recherchekollektiv
Robin Schwarz, Journalist, frei/stellensuchend
Julia Beck, Bürgerin,
Miriam Suter, Journalistin, Freelance
Simon Litwan, Bürger, div.
Andras Stüdli, Westschweizkorrespondent, Radio SRF
Denise Dafflon, Maman, Lectrice et auditrice des médias Suisses
Saskia Hossli, Lesende, Die Republik, WOZ, SRF
Katrin Schregenberger, Inland-Redaktorin, Schaffhauser Nachrichten
Alexandra Greeff, Redaktorin, Linth-Zeitung
Michelle Willi, Lehrerin, Primarschule
Ulrich Brandenberger, Publizist, Wiachiana-Verlag
Gioia Niessner, Online-Redaktorin, CH Media
Daniel Faulhaber, Redaktor, Beobachter
Melanie Berner, Verantwortliche Medienpolitik, Schweizer Syndikat Medienschaffender SSM
Leonie Wetter, Designerin,
Patrick Vogt, Editor, Galaxus
Barbara Wolfer, Bürgerin einer Demokratie,
Christian Hilbrand, Fachjournalist und Fotograf, Freelance
Noemi Bachofner, Praktikantin SRF 1 Radio / Online, SRF
Marcel Hänggi, freier Journalist, diverse
Dagobert Bisig, Informatiker, alle
Raven Bühler, Bürger,
Martial Gérardin, Monteur actu, RTS
Loric Lehmann, Redaktor, SRF News Digital
Stephan Nebiker, Professor, FHNW
Salome Erni, Freie Journalistin, CH Media
Nicola Fürer, Multimedia Producer, Schweiz Tourismus
Alexandra Greeff, Redaktorin, Linth-Zeitung
Sofiya Miroshnyk, Redaktorin und Produzentin, SRF
Pascal Studer, Journalist, Freischaffend
Corinne Riedener, Redaktorin, Kulturmagazin Saiten
Marlon Rusch, Co-Redaktionsleiter, Schaffhauser AZ
Vincent Grand, Selbstständig, Social
Boris Gygax, Journalist, Tages-Anzeiger
Anielle Peterhans, Journalistin, Tages-Angeiger
Anne Lea Portmann, Studentin, Instagram
Josia Jourdan, Freischaffender Journalist, CH Media, Die Zeit, PROZ, WOZ, Display, SRF KULTUR
Lukas Biry, Geschäftsführer,
Damian Meister, Fachlehrperson Medien und Informatik, Sekundarstufe 1
Vera Lang, Leserin der öffentlichen Medien, Online Zeitschrift
Rita Périsset, Beratung, Beobachter
Andreas Reich, Journalist, SRF
Samuel Hufschmid, Journalist, bajour.ch
Stefan Breitenmoser, Journalist, freischaffend
Florian Frey, besorgter Bürger, alle
Aran Steffen, MAZ DAJ 24-26, Stadtfilter ehem.
Markus Gehrig, Publizist, Power-Affairs.ch
Sara Winter Sayilir, Journalistin, Surprise
Barbara Achermann, Stv. Chefredaktorin, Das MAGAZIN
Sophie Graff, Illustratrice, Journal
Florian Blumer, Rechercheur und Reporter, Public Eye
Julia Heide, Lehrperson, -
Patrick Unternährer, Lehrperson BMS, gibb
Kilian Küttel, Reporter, zentralplus
Davide De Martis, Volontär, St. Galler Tagblatt
Sara Good, Journalistin, Südostschweiz Glarus
Léandre Duggan, Journaliste, RTS
Claudia Blumer, Redaktorin, 20 Minuten
Judith Stofer, Kantonsrätin, Kanton Zürich
Luca Laube, Korrespondent, SRF
Hannes Tell, Fotograf, Freelance
Balz Ruchti, Redaktor, Beobachter
Daniel Fischli, Redaktor, Südostschweiz/Glarner Nachrichten
Reto Naegeli, Journalist, WAV Recherchekollektiv
André Lehmann, Journaliste, AWP
Olivier Christe, Journalist, freelance
Rebecca Wyss, Reporterin, SonntagsBlick Magazin
Alessia Crociani, Schweizer Bürgerin, Für die Presse
Lea Meister, Onlinechefin, Telebasel / Baseljetzt
Anna Miller, Freie Journalistin, anna-miller.ch
Simone Knittel, Redaktorin, Coopzeitung
Beat Glogger, Wissenschaftsjournalist, Beat Glogger Science Communication
Tomasz Sikora, Journalist, CH Media
Roger de Weck, Autor, Journalist, -
Valeria Heintges, selbstständig, ch media, nzz am sonntag
Ursula Trunz, Redaktorin BR, freischaffend
Christian Rappaz, Journaliste, L'Illustré / PME
Kevin Brühlmann, Reporter, freischaffend
Susanne Sugimoto, Co-Chefredaktorin The Philanthropist, The Philanthropist
Clotilde Loup, Journaliste RP, Le Matin
Michele Laird, Journaliste, Culture en-ligne
Boas Ruh, Journalist, Republik
Eric Roset, Photo-journaliste, Indépendant
Samuel Schellenberg, Journaliste, responsable de la rubrique culturelle, Le Courrier
Jean-Guy Python, Photojournaliste, Indépendant
Eric Rivera, Journaliste RP, s2pmag.ch
Matthias Daum, Büroleiter Schweiz, DIE ZEIT
Catherine Magnin, Ex-journaliste, actuelle correctrice, TX Group (24 heures, Tribune de Genève, Le Matin Dimanche, Bilan...)
Christoph Schütz, Medienwissenschaftler und Verleger, artoverlag
Léo Tichelli, Journaliste, Le Temps
Stefan Rohrbach, Journalist, freischaffend
Pascal Hofer, Journaliste, ArcInfo
Elodie Lavigne, Journaliste, rédactrice en chef adjointe, Planète santé
Florian Kelle, Journalist, Ko-Redaktionsleiter, WOZ Die Wochenzeitung
Denise Frossard (nom journalistique), Journaliste libre, BULCOM
Guido J. Wasser, Wissenschafts-Journalist, Diverse (frei)
Karin Gfrörer, Redaktorin, SRF
Rouven Born, Redaktor, Radio
Sacha Bittel, Photographe, Le Nouvelliste
Marie-Amaëlle Touré, Journaliste, Le Temps
Patrick Ferls, Journaliste, libre
Reto Pieth, Jetzt pensioniert, früher Print, Radio und Fernsehen
Laura Weber, Videoproduzentin, Freischaffend
Fabienne Bouvier Vallotton, retraitée, presse écrite
Marceline Michon, Journaliste, RFJ
Sandra Porchet, Journaliste, ESH / persoenlich.com
Monique Misteli, Journalistin, blue News
Simon Moreillon, Journaliste, chef d'édition, Le Temps
Jean Jacques Fontaine, Journaliste retraité, SSR
Magali Girardin, Photographe, Indépendante
Darrin Vanselow, Photojournalist, Freelance
Lucca Leandro Barbery, Fotograf, Freischaffend
Hans Rechsteiner, Freier Journalist, verschiedene
Stefan Aerni, Journalist BR, Tamedia
Mario Luini, Journaliste RP / photographe, Indépendant
Christian Schmutz, Redaktor, Freiburger Nachrichten
Laurent Rochat, Journaliste libre, Freelance
Henry Plouïdy, Journaliste, Nouvea Genève
Stéphane Jeanrenaud, Journaliste reporter d'images, TV Onex
Noémie Desarzens, Journaliste, RTS
Hannes Grassegger, CEO, Polaris News
Gilles Simond, Rédacteur, 24 heures
Jürg Stöckli, ehemals Redaktionsleiter, heute Rentner, SRF
Serena Tinari, Journalistin, Re-check.ch
Philippe Dutoit, Photographe, Indépendant
Laurent Gilliéron, Chef photographe et chef visuel adjoint, Keystone-ATS
Ellen Weigand, Journaliste indépendante, Divers, dont 20minutes.ch, le magazine Horizons
Urs Schnell, Freier Journalist, Autor und Filmemacher, Verschiedene Medien
Roland Schmid, Freischaffender Fotojournalist, Diverse
Sonya Mermoud, Journaliste RP, l'Evénement syndical
Ulrich Achermann, Auslandkorrespondent im Ruhestand, Radio SRF
Esther Kall, freie Journalistin, diverse Medien
Pierre-Olivier (Pitch) Comment, Dessinateur de presse, Vigousse, le Quotidien Jurassien, Heidi.news, le Matin Dimanche
Benno Lichtsteiner, Journalist, Keystone-SDA
Jacques Légeret, Journaliste libre, Libre
Hans Peter Roth, Journalist, Redaktor und Autor, TX Gruppe
Jean-Marie Etter, Retraité, Journaliste radio, ancien Rsr
Jacques Dentan, Journaliste retraité, Gérontologie.ch
Delphine Gasche, Correspondante parlementaire, Tamedia
Daniel Goldstein, Journalist BR, frei
Jean-Jacques Daetwyler, Journaliste scientifique, Journaliste indépendant
H. Lenzi, Freier Journalist, Diverse
Daniela S. Heman, Freie Journalistin, Presse
Bernard Bridel, Journaliste, Retraité
Gerard Bucher, Président Sportpress.ch, Libre
Christian Maillard, Journaliste de sport, Agence Sport Center
Regina Weick, Rédactrice, indépendante
Anne-Regula Keller, Journalistin im Unruhestand, frei
Valdemar Verissimo, Photo-Journaliste, Lausanne Cités, SSP-VPOD et indépendant
Alexandre Bochatay, Journaliste reporter, RTS
Vito Robbiani, Giornalista, mediaTREE
Christian Strübin, Pensioniert, SRF-Regionaljournal Bern Freiburg Wallis
Ariane Gigon, Journaliste, Magazine Migros
Nadia Braendle, Journaliste retraitée, Télévision romande
Etienne Dumont, Redacteur, Bilan
Rémy Kappeler, Redaktionsleiter, DAS WANDERN / LA RANDONNÉE
Christa Edlin, Dr. phil. I., freie Jornalistin BR, Schaffhauser Nachrichten
Dani Tischler, Photographer journalist, SRG SSR, Republik, Keystone, etc.
Heiko Strech, freischaffend, Auftritte mit journalistischem Ansatz
E. Magdalena Preisig-Morf, Ehemalige Journalistin,
Julie Jeannet, Journaliste, Le Courrier
Sonia Fenazzi, Retraitée, SRG SSR
York Runne, Redaktor, Finews AG
Markus Dütschler, Journalist BR, Kommunikation Refbejuso
Mark Henley, Photographe, Presse écrite
Esther Banz, Journalistin, freischaffend
Orith Tempelman, Chefredaktorin, Fatema Verlag GmbH
Ida Sandl, Journalistin, freischaffend, Thurgauer Zeitung
Melanie Perrottet, Studierende, Instagram
Marlene von Arx, Journalistin, freischaffend
Giorgio Müller, Journalist, The Market
Bernhard Merkel, Pensioniert, freischaffend, freischaffend; ehemals Studienleiter MAZ
Serge Bignens, Professor in Medizininformatik, Fachhochschule
Maargrith Pfister-Kübler, pensionierte Redaktorin/Journalistin BR, Thurgauer Zeitung, Schaffhauser Nachrichten, Bote vom Untersee und Rhein
Martine Dutruit, Photographe, Libre
Gaëlle Courtens, Giornalista, RSI, Voce Evangelica
Héloïse Maret, Photographe, Le Nouvelliste
Robert James Parsons, Journaliste indépendant, divers
Edith Schweizer-Völker, Journalistin BR, Kleinbasler Zeitung
Erisa Ismaili, Studentin, Soziale Medien
Peter Johannes Meier, Ressortleiter Wirtschaft und Konsum, Beobachter
Christine Kunovits, Chefredaktorin, Bioterra
Christian Lutz, photographe, indépendant
Elfriede Riegler, Journaliste à la retraite,
Jean-Luc Pasquier, Journaliste indépendant, La Liberté, Jardin Romand, g'plus ROMANDIE
So Eh, Bürgerin,
Alain Meyer, Journaliste freelance RP, Le Courrier, Swissinfo, La Liberté
Sandrine Spycher, Journaliste, L'illustré-TV8
Nicole Rohrbach, Rédactrice en chef, Educateur
Basil Weingartner, freier Journalist, Wochenzeitung
Tuğba Ayaz, Reporterin, Freischaffend
Anne-Sophie Scholl, Journalistin, freischaffend / Republik
Dimitri Faravel, Journaliste, La Région
Max Feller, Pensioniert, Ex SRG Radio TV Bundeshaus
Stéphane Bonvin, Journaliste indépendant, RTS, Point Prod, Le Temps, etc.
Peter Jaeggi, Journalist/Fotograf BR, Freelance
Andrea Soltermann, Fotografin, SRF, NZZ, Tages-Anzeiger, Blick, Beobachter, WOZ, etc.
Johann Ruppen, Journaliste, Panissimo
Nicole Hager Oeuvray, Journaliste, Journal du Jura
Pascal Unternährer, Redaktor, Tages-Anzeiger
Wolfgang Niklaus, Chefredaktor, Anzeiger Thal Gäu Olten
Camille Roseau, Co-Präsidentin VMZ, Verlagsmitarbeiterin WOZ, WOZ Die Wochenzeitung
Roberto Zimmermann, Redaktor, Konsider
Oliver Classen, Mediensprecher, Public Eye
Daniela Deck, Redaktorin, CH Media
Hans Rudolf Schneider, Redaktor, Frutigländer Medien AG
Florian Wicki, Lokaljournalist, Aargauer Zeitung
Felix Traber, Redaktor, 20 Minuten
Dorothee Neururer, freie Journalistin, NZZ/Südkurier/KLeine Zeitung
Bernard Morel, Journaliste retraité, Ancien rédacteur du Matin
Marc Lettau, Chefredaktor, «Schweizer Revue»
Peter Blunschi, Redaktor, watson
Yann Cherix, Redaktor, Tages-Anzeiger
Thomas Huwyler, Geschäftsleitung SP Uri, Kommunikation SP Uri
Kaarina Lorenzini, Rédactrice en chef, Le Lancéen, Le Chênois
Urs Thalmann, Geschäftsführer / Directeur, impressum - die Schweizer Journalist:innen
Caspar-Urban Weber, Ftotograf, Web, Print
Giampaolo Baragiola, ricercatore/redattore, freelance
Bernadette Bitar, Journaliste, Libre
Gregor Poletti, Redaktionsleiter, VerkehrsMonitor/Tamedia
Urs Morf, Rentner, Ehemals SRF
Cédric Reichenbach, Journaliste, Echo Magazine
Xavier Lafargue, Journaliste, Tamedia/Tribune de Genève
Jérôme Bernhard, Journaliste, ArcInfo
Fabio Peter, Journalist, Reformierte Medien
Valérie Geneux, Journaliste, La Côte
Marcel Urech, Journalist, 20 Minuten
Patrick Monay, Rédacteur en chef adjoint, Tamedia Publications romandes SA (24heures, Tribune de Genève, Le Matin Dimanche)
Urs Weber, alt Redaktor, Basler Zeitung
Estelle Liechti, Journaliste, Arcinfo
Gian Pozzy, Journaliste, Indépendant
Jean-Christophe Bott, Photographe, Keystone-ATS
Thomas Enderle, Application Operation Manager, Blick
Patricia Michaud, Journaliste, Indépendante
Peter Lippuner, pens. Journalist, SRF
Martin Amrein, Wissenschaftsredaktor, NZZ
Therese Marty, Journalistin, Freelance
Markus Schnetzer, Journalist, Schweizer Illustrierte
Nicolas Sauthier, Journaliste / responsable communication, Libre
Philippe Chopard, Rédacteur, Batimag
Pascale Stocker, Journaliste, Libre
Marino Trotta, Photographe, Indépendant
Florencia Figueroa, Journalistin, Die Medien AG
Daniel F. Koch, Sportredaktor, Schaffhauser Nachrichten
Carlo Mariani, Co-Redaktionsleiter, Zürcher Studierendenzeitung ZS
Sandra Leis, Podcasterin, kath.ch/Podcast Laut + Leis
Gerhard Lob, Freier Journalist/Korrespondent, CH Media/NZZ/TZ
Journaliste retraité, Soutien, Magazines locaux en Valais
Renaud Tschoumy, Rédacteur RP, Sport-Center TX Group / Lausanne
Philippe Maeder, Photojournaliste indépendant, Membre de Photojournalistes suisses-section d'impressum
Roberto Porta, Giornalista, SSR/RSI
Barbara Buracchio, Giornalista, Radio Ticino
Amandine Rosset, Spécialiste réseaux sociaux, Radio Télévision Suisse
Hans-Ulrich Büschi, Journalist i.R., Diverse
Urs Mathys, Freier Journalist, CH Media
Raphael Moser, Pressefotograf, Tamedia
Arnaud Mittempergher, Journaliste, Freelance
Claudia Benetti, Freischaffende Journalistin, Diverse Fachmedien
Ingrid Isermann, Schriftstellerin, Literatur&Kunst
Hannelore Bruderer, Redakteurin, Neuer Anzeiger
Sudre Wijnanda, Journaliste retraitée, blog
Olga Baranova, Provisorisches Vorstandmitglied, VMZ
Wijnanda Sudre, journaliste libre, Blogspirit
Fabrice Coffrini, Reporter photographe, Agence France-Presse
Aurélie Michielin, Consultante en communication, ftc
Thomas Müller, Ehemaliger Produzent des Rendez-vous von SRF, Radio SRF
Margaux Reguin, Journaliste, RTS
Livio Piatti, pens. Fotograf und Journalist, ehemals diverse, freischaffend
Caroline Minjolle, Fotografin, Lunax.ch
Christian Fargues, Réalisateur, Indépendant
Mirko Beetschen, Writer & journalist, Freelance
Françoise Deriaz, Journaliste, Libre
Robin Jaques, Journaliste, La Côte
Miriam Künzli, Fotografin, Selbstständig
Coline Emmel, Journaliste, Gotham City
Gordian Hense, Redakteur / Journalist, carmart.ch
Richard Wurz, freischaffender Journalist/Redaktor, freitamplus.ch
Arbeit von Medienschaffenden darf nicht kriminalisiert werden, Journalistin BR, Tages-Anzeiger
Seraina Sattler, Freie Journalistin & Autorin, Freischaffend
Sabina Galbiati, Freischaffende Journalistin, Verschiedene
Anne-Marie Vaterlaus, Freelance, NZZ
Haller, Journaliste éditionneur, L’Agefi
Heiner Fierz, Korrektor, Tamedia
Barbara Schmutz, Freischaffend,
Anna Hubert, Texterin, freischaffend
Claudia Peter, Journalistin, freischaffend
Sonja Bauer, Redaktionsleiterin, Berner Landbote
Katharina Meier, Redaktorin / Journalistn, Kirchenbote der Evang.-ref. Kirche des Kantons St. Gallen
Markus Forte, Fotograf, freischaffend
Wolfgang Schardt, Journalist BR, freischaffend
Daniel Strässler, Freischaffender Musiker, Konsument
Christian Lehner, Retraité, Divers
Matthieu Chenal, Journaliste, 24 Heures
Annegret Mathari, Journalistin, freischaffend
Matthias Pflume, Leiter Extras, Beobachter
Fiona Graf, Leserin, Investigativ.ch
Miryam Koc, Journalistin, LEADER und stgallen24
Thierry Frochaux, Kulturredaktor, P.S., die linke Zürcher Zeitung
Monika Bolliger, Redakteurin, DER SPIEGEL
Paolo Mariani, Journaliste – Directeur Médias-pro, RTSreligion
Patrick Nigg, Ressortleiter In- und Ausland, Die Südostschweiz
Marco Morosoli, Reporter, Zuger Zeitung
Francesca Palazzi, Photographe, Indépendant
Céline Stegmüller, Videojournalistin, SWI swissinfo.ch
Werner Bosshardt, Redaktor, in Rente, Tages-Anzeiger
Pascal Steiner, Newsredaktor, Tages Anzeiger
Emmanuelle Clerc, Journaliste, Keystone-ATS
Regula Stämpfli, Ceo Denkstelle, ensuite/ PODCASTIN
Katharina Bischoff Spanny, Korrektorin, Tamedia AG
Peter Hagmann, Freier Journalist, Blog peterhagmann.com
Anna Lietti, Journaliste, Libre
Dominique Diserens, Ancienne secrétaire centrale impressum, Anc. Impressum
Olivier Leu, Journalist, Tamedia
Frederic Meyer, Fotograf Freelancer, Fotografie
Marie-Jeanne Krill, Journaliste, Indépendante
Martin Bichsel, Fotograf, Selbständig
Beat Honegger, pens. Redaktor, Finanz und Wirtschaft
Angela Schader, Kulturredaktorin i.R., Vormals NZZ, jetzt Perlentaucher
Alessandro Zanoli, Freelance, Freelance
Nicole Bielander, Freie Journalistin BR, Blickwinkel u.a.
Rudolf Menzi, Ex-Kommunikationschef, Bundesamt für Raumentwicklung ARE
Martina Rutschmann, Journalistin BR, Schrift & Wort GmbH
Daniel Wermus, Indépendant, Indépendant
Manuela Vonwiller, Multimedia-Spezialistin, Freelance
Vivianne Berg, Journalistin BR, freischaffend
Roger Strässle, Chefredaktor, Fachpupl. save
Vera Urweider, Freie Journalistin, Frei
Dominik Gross, Politischer Analyst, Alliance Sud (NGO)
Thierry Porchet, Photographe de presse, Le Temps, L'évènement syndical, l'illustré, matin dimanche etc
David Rossi, Bürger, Republik
Beat Holdener, Journalist/Autor, Zentralplus.ch
Ruedi Tobler, pensioniert, vpod-bildungspolitik
Béatrice Koncilja-Sartorius, Journaliste RP, Keystone-ATS
Christine Voss, Journalistin / Redaktorin, Freischaffend
Valérie Kernen, Journaliste, Indépendante
Silvia Conti, Journaliste ATG, Freelance
Michael Lütscher, Redaktor / Journalist, Schweizer Familie / selbstständig
Anne-Sophie Scholl, Journalistin, Frei / Republik
Julian Witschi, Wirtschaftsjournalist, BZ Berner Zeitung, Der Bund, BOM
Stefanie Hablützel, Journalistin, freischaffend
Markus Blaser, Freischaffender Historiker & Journalist BR, Vino & Storia
Rolf Zenklusen, Freier Journalist/Redaktor, Basler Zeitung, Regio aktuell, Basel aktuell
Dominique Hartmann, Journaliste, Le Courrier
Corine Turrini Flury, Journalistin Redaktorin, Blick
Stéphane Herzog, Journaliste, Revue Suisse, Nouveau Genève
Anne Pitteloud, Journaliste, Le Courrier
Roderic Mounir, Journaliste, Le Courrier
Luca Meister, Fachjournalist, ChemieXtra
Eugenia Kummer Crescenzio, Journaliste indépendante, indépendante
Guy Zurkinden, Journaliste, Le Courrier
Matthias Wintsch, Redaktor, Swiss IT Media
Mathieu Loewer, Journaliste, Le Courrier
Christian Dayer, Journaliste, A la retraite
Martin Schatzmann, Leitender Redaktor, Freelance & Galledia Fachmedien AG
Maria Pineiro, Journaliste, Le Courrier
Anne-Catherine Renaud, Journaliste freelance, Divers
Jean-Claude Buffle, Journaliste libre, retraité
Matthieu Hoffstetter, Journaliste, RTS
Giannis Mavris, Journalist, SWI swissinfo.ch
Nicole Döbeli, Ressortleiterin, Der Landbote
Matthias Niederberger, Journalist / Redaktor, Aargauer Zeitung
Charlotte, Journalistin, Frei
Dieter Kohler, Journalist/Moderator, Freelance
Seraina Degen, Redaktorin, SRF Sport
Pascal Amri, Reporter, Freischaffend / div. Medien
Aïna Skjellaug, Journaliste, Le Temps
Julie Kummer, Journaliste, RTS
Gabriele Testi, Editor in Chief, Innovando.News
Jean-Paul Maeder, Photographe, Indépendant
Jeremias Büchel, Ressortleiter, 20 Minuten
Astrid Frefel, Freie Journalistin, Freie Journalistin
Katharina Jochum, stv. Chefredaktorin, Inside IT
Anna Chudozilov, Journalistin, Freischaffend
Agnès Puebla, Freie Journalistin, Zeitschrift oliv
Denis Masmejan, Secrétaire général, Reporters sans frontières Suisse
Marco Beltrametti, Fotografo, Freelance
Daniela Svoboda, Sachbearbeiterin und Schriftstellerin,
Laurence Bézaguet, Journaliste, Tribune de Genève
Frédéric Montanya, Journaliste retraité, Diverses publications romandes
Jacques Magnol, Journaliste, GeneveActive
Fabian Urech, Redaktor, NZZ
Daniel Predota, Medienschaffender, Travelistas.ch
Peter K. Wehrli, Autor / Redaktor, "Orte" Literaturzeitschrift / freischaffend
Hannes Grassegger, CEO, Polaris News
Anja Zobrist, Journalistin, 20 Minuten
Laura Zygmunt, Redaktorin, 20 Minuten
Cécile Collet, Journaliste, 24 heures
Laurent Huguenin-Elie, Journaliste, RTS
This Wachter, Journalist und Audioschaffender, Audio Story Lab GmbH / Audiobande
Jean-Pierre Gubler, (alt) Redaktor, Presse (ehemals Landbote, Winterthur)
Corinne Aublanc, Journaliste, Le Courrier
Patrick Oberli, Journaliste, Le Matin Dimanche
Natalie Lüscher, Physio, Praxis
Rocco Bianchi, Freelance, Vari
Sofie Erhardt, Head of Visual & People Lead, 20 Minuten
Benoît Barras, Membre du Comité du PS Valais Romand, -
Sébastien Faure, producteur mise au point, RTS
Martina Chyba, Journaliste, RTS
Pia Viviani, Co-Leiterin, catta gmbh
Melanie Keim, Journalistin, freischaffend
Marco Fähndrich, Redaktor, global
David Gerull, Regie Medien, 20 Minuten, chmedia
Raphaël Loosli, Constructeur, Privé
Christophe Lyner, Ingénieur en microtechnique, Je ne suis pas journaliste
Gloria Karthan, Leitung Lifestyle, 20 Minuten
Eva Schmassmann, Geschäftsführerin, Plattform Agenda 2030
Kaspar Wolfensberger, Journalist, AWP
Rolf Arpagaus, Redakteur, AWP
Alexandre Beuchat, Journaliste , Le Temps
Markus Arn, Besorgter Bürger, Keines
Reto Baumann, freier Journalist, freier Journalist
Charlotte Frossard, Journaliste, RTS
Jean-Philippe Rutz, Journaliste, RTS Radio
Steffen Kolberg, Redaktor, Tsüri.ch
Malick Reinhard, Journaliste RP (Indépendant), Le Temps
Nadine Brügger, Redaktorin, NZZ
Lisa Aeschlimann, Blattmacherin und Reporterin, SonntagsBlick
Markus Dütschler, Journalist BR, Refbejuso
Karin Huber, Journalistin BR, diverse/Freelance
Ursula Trunz, Redaktorin BR, pensioniert
Ueli Hiltpold, Fotograf, Freelance / Nau.ch
Riccardo Bagnato Bulgarelli, Correspondant, RSI
Dominik Balmer, Co-Ressortleiter Daten&Interaktiv, Tages-Anzeiger
Ines Rütten, Dozentin und freie Journalistin, Verschiedene
Salomr Müller, Redakteurin, DIE ZEIT
Aleksandra Hiltmann, Journalistin, Ringier
Fabienne Kinzelmann, Redaktorin Internationale Wirtschaft, Handelszeitung
Silvia Tschui, Redakteurin, Sonntags Blick Magazin
Isabelle Schwab, Produzentin, Kooperative Berlin
Diego Thelen, Verantwortlicher Datenredaktion, Finanz und Wirtschaft
Sandra Brand, Journalistin, Schweizer Fernsehen SRF
Monique Misteli, Freie Journalistin, Frei
Jana Avanzini, Journalistin, Freischaffend
Helene Aecherli, Redaktorin, Reporterin, annabelle/Freelance
Léa Burger, Redaktorin, SRF
Christine Bachmann, Chefredaktorin, Miss Moneypenny
Kaspar Winkler, Filmproduzent, TILT Production
Barbara B. Peter, Ausbildnerin und Journalistin , SRF
Sarah Jäggi, Redakteurin, DIE ZEIT
Pierre-Olivier Volet, Rédacteur en chef, RTS
Timo Kollbrunner, Redaktor, Republik
Isabelle Fiaux, Journaliste, RTS
Patrick Lieberherr, Elektroingenieur ETH, Secure Switzerland
Sandra Hediger, Online-Redaktorin/Journalistin, Redaktion
Jeannine Merki, Journalistin, Top Medien
Jeannine Merki, Journalistin, Top Medien
Lukas Wittwer , Leser, Viele
David Indumi, Videoredaktor, Selbstständig
Philipp Zimmermann, Redaktor Aargau, Aargauer Zeitung
Dr. Johannes Müller , Ehemaliger (bis 2019) Redaktionsleiter ARD Europamagazin, SWR Fernsehen
Rothen Kern Ursula, Musikpädagogin, Gildenbrief
Peter Heiniger , Pensionist , Alle Medien sollen erlaubt sein
Fritz Voser, Pflegefachmann, Zeitung
Carla Ceresa, Dr. Biol., Privat
andre granwehr, leser / lesender / denker / denkender, mein freier geist
Conradin Zellweger , Investigativ Reporter, SRF
Martin Siegrist, retired, Zeitung
Andi Hüttenmoser, Techn. Kaufmann, Avenir suisse
Petar Marjanović, Journalist, K-Tipp/saldo
Jürg Walser, Pensionär, SWI Swissinfo.ch
Fabio Capraro , Lehrperson, Diverse
Thomas Stöckli , Redaktor , Freiämter Regionalzeitungen
Julius Raebel, Student, -
Simon Marti, Bundeshausredaktor, NZZ am Sonntag
Dominik Stazic, Schüler, -
Jürg auf der Maur, Reporter/Redaktor , Bote der Urschweiz
Geri Holdener, Redaktor, Bote der Urschweiz
Christoph Clavadetscher, Journalist, Redaktionsleiter, Bote der Urschweiz AG, Schwyz
Damian Bürgi, Redaktor, Bote der Urschweiz
Nadine Annen, Redaktorin, Bote der Urschweiz
Andreas Hagmann, Sportjournalist, MySports
Pascal Scheiber, Live-Reporter, Blick
Hans-Peter Zaugg, Medienkonsument, Alle
Christian B. Schäffler, Journalist SFJ, CBS KULTUR INFO
Boris Burkhardt, Freier Journalist, Freier Journalist
Dirk Schraeder, Reporter der Auslandsredaktion , SÜDWESTRUNDFUNK / ARD
Andrea Thurnherr , Reporterin, SRF News
Franziska Streun, Journalistin, Redaktorin, Autorin, Thuner Tagblatt & selbständig
Kai Jerzö, Autor, Herausgeber, Herzglut Verlag
Reto Westermann, Journalist/Autor, Freischaffend
Paolo Bertossa, Giornalista, TV RSI Lugano
Rita Schwarzer, Freelance Journalistin, Radio und Print
Monika Steineberg, privat, privat
Beatrice Bösiger, Journalistin, Tamedia
Marc Kowalsky, Stv. Chefredaktor BILANZ /, Präsident Club Zürcher Wirtschaftsjournalisten
Katharina Jochum, Stv. Chefredaktorin, inside-it.ch
Simona Boscardin, Co-Präsidentin Junge Journalistinnen und Journalisten Schweiz, Freelance
Hans Jakob Reich, Freischaffender Journalist, Verschiedene

Nous demandons l’accès au registre de transparence pour les médias

Les journalistes doivent avoir accès au registre de transparence prévu afin de pouvoir exercer leur fonction. L’association investigativ.ch s’engage en ce sens et a participé à la procédure de consultation sur la loi fédérale correspondante.

Au nom des journalistes d’investigation de Suisse, nous prenons position en tant qu’association investigativ.ch dans le cadre de la procédure de consultation relative à la loi fédérale sur la transparence des personnes morales.

Nous saluons l’introduction d’un registre fédéral des ayants droit économiques, géré par les autorités et conforme aux normes internationales, ainsi que les nouvelles obligations de transparence pour les actionnaires ou les directeurs fiduciaires, à savoir ceux qui agissent sur instructions d’une tierce personne.

Nous tenons toutefois à souligner que, de notre point de vue, le projet actuel présente un point faible crucial. Selon le Conseil fédéral, le projet vise à accroître la transparence des personnes morales pour permettre aux autorités d’identifier de manière plus efficiente et avec une plus grande fiabilité qui est derrière une structure juridique. Si l’on veut vraiment atteindre cet objectif de transparence, il faut à notre avis impérativement prévoir la possibilité de contrôle de la part des journalistes, en tant que quatrième pouvoir, en matière de politique démocratique.

L’expérience montre que les journalistes peuvent utiliser avec succès les données correspondantes pour lever le voile sur des cas de corruption et de blanchiment d’argent qui, sans cela, ne seraient pas identifiés. A l’étranger, il existe de nombreux exemples suivants lesquels des médias ont pu, individuellement ou collectivement, révéler des abus et des crimes présumés grâce aux informations contenues dans les registres auxquels ils ont accès, et qui ont ensuite fait l’objet de procédures pénales.

En 2016, Mark Branson, l’ancien chef de la FINMA, critiquait le fait que les banques ne signalaient trop souvent les soupçons de blanchiment d’argent que sur la base des enquêtes effectuées par les médias, au lieu de procéder en permanence à leurs propres investigations. Un exemple: en 2015, un consortium international de journalistes d’investigation – dont les journaux suisses Tages-Anzeiger et SonntagsZeitung – a révélé comment l’établissement financier HSBC à Genève traitait avec des fraudeurs fiscaux et autres criminels. L’affaire est entrée dans l’histoire sous le nom de «Swissleaks».

Toutefois, depuis la modification de la loi sur les banques, et notamment de l’article 47, les journalistes suisses ne peuvent qu’être spectateurs et assister aux révélations concernant les banques suisses, car ils encourent une procédure pénale en cas de publication de documents bancaires secrets. Cela a été démontré de manière impressionnante lors de l’enquête collective «Suisse Secrets» sur une fuite de données du Crédit Suisse, à laquelle ont travaillé plus de 160 journalistes du monde entier – à l’exception de la Suisse. Le Parlement a reconnu que cela était problématique et discute actuellement d’une motion adressée au Conseil fédéral sur la manière de supprimer ces obstacles et de garantir la liberté de la presse.

Des conditions-cadres bonnes et sûres sont fondamentales pour que les professionnels des médias mènent leurs enquêtes. En limitant l’accès au registre de transparence pour le public et en particulier pour les journalistes, l’objectif même du registre, à savoir permettre la transparence, est sapé. C’est précisément dans un pays où les valeurs démocratiques telles que la transparence et la publicité occupent une place importante que les journalistes ne doivent pas être empêchés d’exercer leur fonction. De même, le projet actuel de l’article 10 de la CEDH va à l’encontre de l’intérêt protégé d’un débat public informé sur des sujets d’intérêt public.

Le fait que, selon le rapport explicatif, l’accès au registre puisse être accordé au cas par cas sur la base de l’exposé d’un intérêt public prépondérant en vertu de la loi sur la transparence (LTrans) est à notre avis insuffisant. La LTrans contient de nombreuses exceptions qui peuvent être invoquées par les personnes concernées et qui vont de la préservation de la bonne exécution de mesures spécifiques prises par les autorités à la protection des secrets d’affaires, en passant par la prise en compte des intérêts de politique étrangère ou des relations internationales de la Suisse. Si les personnes concernées invoquent ces exceptions, elles pourraient bloquer l’accès au registre durant des années, même si les autorités reconnaissaient un intérêt public à cet accès. En outre, il est étranger au système d’invoquer la loi sur la transparence dans ce contexte. En principe, la loi sur la transparence n’exige pas de justification pour l’accès souhaité.

Nous sommes convaincus que les médias peuvent contribuer à la lutte contre le blanchiment d’argent, notamment en ce qui concerne la découverte de délits financiers. Pour ce faire, ils doivent avoir accès aux informations et aux documents officiels.

Nous proposons de modifier l’article 28 du projet de loi de manière à ce que l’accès au registre soit accordé sur demande aux individus et aux collectifs qui ont un intérêt démontrable – dont les professionnels des médias et les ONG d’enquête.

Retour sur la Swiss Tech Journalism Conference

Des fuites de données aux cyber-attaques en passant par le darknet: la conférence sur le journalisme tech à Berne organisée par investigativ.ch, Republik et Swiss Tech Journalists a abordé des thèmes d’actualité et soulevé de brûlants débats.

Photos: Ⓒ Raphael Hünerfauth

Le journalisme technologique approfondi n’a jamais été aussi nécessaire. Les récentes attaques contre l’État, les entreprises et les médias ont montré l’impact de la technologie sur notre quotidien: Les fuites de données, les failles de sécurité et les violations de la protection des données ne posent pas de problèmes qu’aux décideurs. La population comprend elle aussi la menace présentée par les dangers liés aux erreurs dans le monde numérique.

C’est pourquoi la deuxième Swiss Tech Journalism Conference à Berne a été consacrée à ce thème d’actualité. Les journalistes d’investigation ne suivent pas les affaires de politique numérique comme une fin en soi. Ils effectuent un travail de traduction important et posent des questions critiques afin de pouvoir prévenir d’autres dangers.

Des conseils concrets et des discussions passionnantes

Rebecca Ciesielski, de la radio bavaroise, a ainsi expliqué différentes méthodes de rapports de responsabilité algorithmique (Algorithmic Accountability Reportings). Elle a démontré si les smartphones nous espionnaient en secret et expliqué comment les professionnels des médias pouvaient aller au fond de ces questions.

Otto Hostettler du «Beobachter» a parlé dans son illustré très divertissant les possibilités et limites des recherches sur le Darknet et a indiqué où des réseaux de chantage mettent en vente des données volées.

Reto Vogt, rédacteur en chef de «Inside IT», a montré comment un magazine spécialisé peut trouver des histoires exclusives avec peu de ressources.

Et Adrienne Fichter, journaliste spécialisée dans la technologie, s’est entretenue avec Gerhard Andrey, politicien numérique et conseiller national des Verts, sur la réglementation de ce qu’il est convenu d’appeler «l’économie numérique».

Panel sur les cyber-attaques

Enfin, un panel de haut niveau s’est penché sur les cyberattaques, préoccupantes pour le monde des médias. En mars, les maisons d’édition «NZZ» et «CH Media» ont été attaquées, suite à quoi «CH Media» a imposé une mesure provisionnelle à plusieurs entreprises de médias.

Roland Kühne de «CH Media» a pris position à ce sujet et s’est entretenu avec Reto Vogt de «Inside IT» et Marc Ruef de l’entreprise de sécurité Scip, sous la médiation de l’animatrice Sylke Gruhnwald, sur les conséquences des cyberattaques pour les collaborateurs concernés et pour les reportages.

Mise en réseau au-delà des frontières rédactionnelles

Les discussions animées se sont poursuivies lors de l’apéritif qui a suivi. L’association Swiss Tech Journalists, le magazine en ligne «Republik» et le réseau d’enquête investigativ.ch tirent un bilan positif de la deuxième Swiss Tech Journalism Conference. L’intérêt était grand, tant de la part des professionnels des médias que des informaticiens engagés et autres personnes de la branche informatique.

La conférence a bénéficié du soutien financier de la Fondation Gottlieb et Hans Vogt. Timo Grossenbacher, membre du comité d’investigativ.ch et responsable du journalisme automatisé chez «Tamedia», ainsi qu’Adrienne Fichter, co-présidente de Swiss Tech Journalists et rédactrice à «Republik», ont animé la soirée.

Le Sabot d‘or 2023 décerné à la ministre des Finances Karin Keller-Sutter

Parce que le Conseil fédéral a déclaré secret le contexte du rachat de Crédit Suisse par UBS, le réseau d’enquête investigativ.ch décerne le Sabot d’or à la ministre des Finances Karin Keller-Sutter, en charge du dossier.

Les 350 membres de l’association du réseau d’enquête investigativ.ch ont voté: ils ont désigné, parmi les trois nominés (Migros, le conseiller d’Etat zurichois Mario Fehr ainsi que la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter), le plus grand obstructeur à l’information de 2023. Le choix s’est clairement porté sur la ministre des Finances Keller-Sutter.

Ministre en charge du dossier CS

La raison: bien que la collectivité publique ait été garante à hauteur de 209 milliards de francs lors de l’effondrement du Crédit Suisse et de son rachat ultérieur par UBS, l’accès aux informations pertinentes lui est refusé. Le Conseil fédéral – et, en première ligne, la ministre des Finances Karin Keller-Sutter, en charge du dossier – a agi sur la base d’une ordonnance d’urgence et déclaré de nombreux aspects de l’affaire comme relevant du secret. Les informations, notamment celles concernant les aides en liquidités et les garanties de bonne fin, sont tenues secrètes. Les journalistes se sont heurtés à des refus en série lorsqu’ils ont posé des questions sur la crise.

«Cette manière de procéder est préoccupante du point de vue de la politique étatique. Dans cette crise, une transparence maximale aurait été nécessaire. C’est incompréhensible, car la loi sur la transparence aurait procuré des mécanismes de protection suffisants, même pour cette situation exceptionnelle», déclare Marc Meschenmoser, co-président d’investigativ.ch. «Une telle politique du secret met en danger la confiance dans le gouvernement, particulièrement à une époque où la confiance joue un rôle clé».

Critique contre l’abrogation de la loi sur la transparence

Le Préposé fédéral à la transparence (PFPDT) et la Commission des institutions politiques du Conseil national critiquent le manque de transparence et ne voient aucune base juridique justifiant l’abrogation de la loi sur la transparence. Des experts juridiques demandent également la divulgation des documents pertinents. Le gouvernement défend le secret en invoquant la sensibilité des informations commerciales et le risque encouru pour l’acte de sauvetage. Plusieurs procédures de médiation sont en cours auprès du PFPDT.

«Nous dénonçons le manque de transparence du Conseil fédéral et regrettons que la ministre des Finances Karin Keller-Sutter n’ait pas accepté de recevoir personnellement le Sabot d’or et de répondre à nos questions», a déclaré Marc Meschenmoser lors de la remise du prix le 31 octobre à Zurich. Le Département des finances a renoncé à prendre position et s’est contenté d’indiquer que les décisions critiquées par investigativ.ch avaient été prises par l’ensemble du Conseil fédéral. La lauréate n’ayant en effet pas souhaité se rendre à Zurich, le Sabot d’or est venu à elle. investigativ.ch a immortalisé cette tentative de remise de prix en vidéo.

Sources pour la recherche économique d’investigation

Mettre en lumière les dysfonctionnements et rendre les informations vérifiables: voici un défi particulièrement difficile à relever alors que les entreprises fonctionnent avec discrétion par le biais de boîtes aux lettres, que les multinationales ont des connexions au niveau international ou que les entrepreneurs jonglent avec les crypto-monnaies. Nous avons rassemblé les meilleures sources pour de telles recherches.

Cet article a été rédigé avec l’aide de la cellule d’enquête de Tamedia et de SRF Investigativ. Il te manque encore une source? N’hésite pas à nous envoyer un courriel à kontakt@nospam-investigativ.ch.

Les informateurs: durs à craquer et preuves obligatoires

Les initiés valent de l’or, en particulier pour la reconstitution d’événements (p. ex. «qui savait quand») ou pour les sujets liés à la politique du personnel. Il est difficile de s’en procurer, la réticence est grande dans ce secteur. Mais cela en vaut la peine: les informations internes ne sont souvent rendues publiques que de cette manière. Etant donné que les informations sont si minces, le risque d’être instrumentalisé en tant que journaliste existe, par exemple parce que les sources omettent certaines informations. Il faut donc strictement appliquer le principe des deux sources et, dans l’idéal, fournir un document papier supplémentaire.

Registre du commerce: regarde bien !

Des sources souvent sous-estimées, car elles n’ont pas l’air aussi mystérieuses qu’un «whistleblower». La recherche dans les registres nous permet de trouver de nouveaux indices, d’explorer des réseaux et d’obtenir des informations importantes. Les possibilités offertes par les registres étrangers, comme la Company House en Grande-Bretagne ou la SEC aux États-Unis, sont également intéressantes. On y trouve des documents supplémentaires, y compris sur les entreprises suisses. Open Corporates est un site web qui permet de faire des recherches dans de nombreux registres du commerce du monde. Un autre outil est The Official Board, où sont déposés des organigrammes d’entreprises et des noms de managers qui ne figurent pas dans les registres du commerce.

Médias sociaux: arnaques et trolls

Un outil important pour trouver des personnes et identifier des escrocs potentiels. De nombreuses arnaques se déroulent désormais sur les réseaux sociaux. Pour la recherche d’indices, X, Reddit ou Instagram peuvent être précieux. Attention: dans le milieu de la cryptomonnaie en particulier, il y a aussi beaucoup de trolls (anonymes) et ainsi que des accusations réciproques dans le secteur. Les posts peuvent être de bons indices pour l’enquête, mais ne constituent pas en soi une preuve.

Outils spécifiques et experts techniques: les transactions crypto

Les transactions en cryptomonnaies sont beaucoup plus transparentes qu’on ne le pense généralement. Le crux de ces recherches est d’identifier l’adresse du portefeuille. Pour cela, il faut puiser dans des sources hors ligne ou avoir de la chance. Parfois, les propriétaires postent leur adresse sur des forums ou sous forme d’appels aux dons. Une fois l’adresse obtenue, il est possible de suivre les transactions avec des outils comme blockchair.com et etherscan.io. Il est également possible d’identifier les portefeuilles si l’on dispose de suffisamment d’informations (p. ex. date / montant). Si cela devient trop technique, il est judicieux d’échanger avec un expert du secteur lors de l’enquête.

ONG: connaissances d’experts et contacts

De nombreuses organisations disposent d’un vaste réseau et de connaissances approfondies sur les entreprises. Public Eye, Greenpeace, Human Rights Watch, FinanceWatch, entre autres, sont actives. La vérification journalistique des informations est également centrale dans le contact avec les ONG, par exemple les justificatifs doivent être compréhensibles selon des critères journalistiques, les interviews doivent être menées par soi-même et de manière journalistique. Les ONG à l’étranger peuvent ouvrir des portes pour trouver des contacts ou des personnes concernées. Pour trouver des ONG dans le monde entier, il existe des bases de données qui peuvent être filtrées par pays et par thème.

Avocats et politiciens: insights avec intérêts

Ils ont des contenus exclusifs qui peuvent représenter une percée dans la recherche. Mais ils ont aussi des intérêts. La règle est donc la même que pour les ONG: nous, les journalistes, devons vérifier les informations de manière indépendante. Important dans ces cas-là: contacter la partie adverse le plus tôt possible afin de connaître les contre-arguments et d’organiser l’enquête en conséquence.

Documents judiciaires: l’autoroute vers le sujet exclusif

Souvent sous-estimés. Les ordonnances pénales, les actes d’accusation ou les ordonnances de non-lieu contiennent souvent leurs propres histoires ou des indications sur d’autres pistes de recherche. Les décisions de droit pénal administratif peuvent également être intéressantes. Bien choisie et planifiée, la consultation de ces documents peut donner lieu à des sujets exclusifs, rapidement réalisables. Les ordonnances pénales peuvent être consultées dans la plupart des cantons, avec des conditions-cadres différentes – celles-ci peuvent être obtenues auprès des offices respectifs, où l’on peut également s’inscrire.

La fuite de données: une discipline à part entière

L’avantage est que les informations peuvent être directement étayées par des données et que le tableau est généralement complet: par exemple tous les documents d’un cas ont été divulgués. L’inconvénient est qu’un ensemble de données est souvent chaotique et doit être structuré au prix d’un effort considérable. Parfois, les fuites soulèvent des questions éthiques et juridiques, par exemple lorsqu’elles ont été créées à l’origine sous forme de piratage. L’intérêt public doit prévaloir lors de l’utilisation de telles données. L’Aleph de l’OCCRP réunit de nombreux ensembles de données dans lesquels les journalistes peuvent effectuer des recherches.

Pétition: de bonnes conditions de travail pour de bonnes recherches

Le réseau d’enquête investigativ.ch défend l’idée que de bonnes enquêtes ne sont possibles qu’avec de bonnes conditions de travail. C’est pourquoi nous soutenons la pétition lancée par syndicom et impressum pour des salaires équitables et de bonnes conditions de travail au sein des médias.

L’objectif de la pétition est que l’association des éditeurs VSM reprenne les négociations avec syndicom et impressum pour une convention collective de travail de la presse pour la Suisse alémanique et le Tessin. Actuellement, les négociations sont interrompues car VSM refuse d’améliorer son offre. VSM reste rivé à des salaires minimaux scandaleusement bas et persiste à vouloir des conditions-cadres n’offrant aux pigistes collaborant régulièrement (journalistes indépendants) qu’un accès très limité à la protection de la CCT.

Ici, tu trouveras plus d’informations et tu peux signer la pétition.

Sabot d’or 2023: Les nominé-e-s!

Qui mérite le Sabot d’or 2023 pour la plus grande entrave à l’information? Comme chaque année, le comité d’investigativ.ch a sélectionné les trois meilleurs candidats parmi vos nombreuses propositions.

  • Le deal secret autour de CS: la ministre des finances Karin Keller-Sutter
  • Le manque de transparence des prix: Migros
  • Le refus de prendre position: le directeur de la sécurité zurichois Mario Fehr

Tous les membres d’investigativ.ch peuvent voter. Ils ont reçu un courriel à cet effet.

Le deal secret autour de CS

Bien que la collectivité publique ait été garante à hauteur de 209 milliards de francs de Crédit Suisse au moment de son effondrement et de son rachat par UBS, l’accès aux informations pertinentes lui est refusé. Le Conseil fédéral – et en premier lieu la ministre des finances Karin Keller-Sutter, en charge du dossier – a agi sur la base d’une ordonnance d’urgence et estimé que de nombreux aspects du cas devaient rester confidentiels. Les informations concernant par exemple les aides en liquidités et les garanties de bonne fin sont tenues secrètes. Les journalistes se sont heurtés à des refus en série lorsqu’ils ont posé des questions sur la crise. Cette manière de procéder est inquiétante du point de vue de la politique nationale. Elle est d’autant plus incompréhensible que la loi sur la transparence aurait offert des mécanismes de protection suffisants, même dans cette situation exceptionnelle. Une telle politique du secret met en péril la confiance dans le gouvernement, surtout à une époque où la confiance joue un rôle essentiel. Dans cette crise, une transparence maximale aurait été nécessaire.

La réponse du DDF:

Le DFF renonce à prendre position et signale que les décisions critiquées par investigativ.ch ont été prises par l’ensemble du Conseil fédéral.

Nomination

Des prix pas transparents

Le service juridique du plus grand détaillant suisse a tenté d’empêcher la publication de ses marges sur les produits bio. Migros a ainsi entravé non seulement le travail des médias, mais aussi celui du Surveillant des prix Stefan Meierhans. En discréditant les publications des médias sur ses marges élevées, sans faire preuve de transparence pour démentir leurs propos. Et en retardant non seulement la publication du rapport du Surveillant des prix, mais en obtenant que ce dernier procède à de nombreux ajustements – avec des demandes allant bien au-delà du secret d’affaires.

La réponse de la Migros:

Nous avons été très transparents avec le Surveillant des prix et avons mis à sa disposition un grand nombre de données. Nous n’avons pas exercé de pression sur lui – nous n’avons d’ailleurs aucun moyen de le faire. Malgré une enquête approfondie, le Surveillant des prix n’a pas pu prouver dans son rapport que Migros facturait des marges plus élevées. Les marges bénéficiaires du commerce de détail, et donc aussi de Migros, sont extrêmement faibles. En 2022, celle du groupe Migros n’était que de 1,5%. Une grande partie du renchérissement a été supportée par Migros elle-même. De plus, Migros n’a aucun intérêt à réaliser un maximum de bénéfices: ainsi, nous ne versons pas de bonus et n’avons pas à satisfaire les investisseurs.

Nomination et prise de position détaillées

Des refus de prendre position

Mario Fehr, directeur de la sécurité du canton de Zurich, fait preuve d’arbitraire dans sa communication. Il investit beaucoup de temps dans des entretiens avec les médias et les encourage avec enthousiasme à rapporter les faits qui lui sont favorables. Il lui arrive même d’appeler de lui-même les rédactions pour s’assurer que les papiers en cours correspondent à ses attentes. Mais en cas de reportage déplaisant, il refuse totalement de prendre position et de fournir des informations. Les exemples documentés de refus d’informer sont nombreux: questions critiques sur le concordat sur les hooligans et sur l’annulation de la fête du Rosengarten, enquêtes sur les centres d’hébergement pour demandeurs d’asile à Lilienberg et sur la caserne de police de Zurich. La direction de la sécurité et son service de presse sont financés par l’argent des contribuables en tant que service public – s’ils réagissent avec hargne à des questions critiques, donnent des informations de manière arbitraire et cherchent à influencer les rédactions, ils agissent de manière antidémocratique et contraire au principe de la transparence.

La réponse de Mario Fehr: Mario Fehr n’a pas répondu.

Nomination

investigativ.ch s’oppose au prix secret des médicaments

Avec une large alliance d’associations et d’organisations de médias, investigativ.ch refuse l’affaiblissement projeté du principe de transparence et de l’accès à l’information au sein de l’administration dans le cadre de la loi sur l’assurance-maladie.

Dans son projet de révision de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal), le Conseil fédéral veut, avec l’article 52c, rendre partiellement caduc le principe de transparence et affaiblir l’accès à l’information. Concrètement, la loi sur la transparence ne s’appliquerait plus lorsqu’il s’agit de convenir de modèles de prix et d’éventuels remboursements.

Les intérêts économiques sont protégés

Une large alliance d’associations et d’organisations de médias (Loitransparence.ch, investigativ.ch, Association Médias Suisses, SRG SSR, TELESUISSE, Médias d’avenir, Reporters sans frontières, Syndicom, SSM, MAZ, investigativ.ch et loitransparence.ch) s’engage pour la transparence et contre cette disposition d’exception. Celle-ci sape l’intention de la loi sur la transparence (LTrans) de promouvoir la transparence dans l’administration et remet en question un consensus politique obtenu après des années de discussions. Si le Conseil fédéral et le Parlement créent ici un précédent, la LTrans risque d’être à l’avenir constamment attaquée par différents groupes d’intérêts et progressivement démantelée.

La loi sur la transparence n’est aujourd’hui pas applicable dans des cas exceptionnels soigneusement définis, notamment dans des domaines sensibles en matière de politique de sécurité. Aucune de ces exceptions ne concerne des sujets de politique de santé. Une nouvelle réglementation serait contraire à la pratique juridique établie au niveau national ainsi qu’à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme. Les intérêts économiques tels que le secret des affaires sont suffisamment protégés par la loi actuelle.

Contrôle public pour plus de confiance

Au vu du débat actuel sur le système de santé et ses coûts peu transparents, l’exclusion du prix des médicaments du champ d’application de la loi sur la transparence renforcerait la méfiance du public à l’endroit du système de santé, de la branche pharmaceutique et de l’administration (de l’OFSP en particulier). Seule la transparence permettra de renforcer la confiance de la population dans les autorités.

La Loi sur la transparence est devenue un outil de recherche important pour les professionnel-le-s des médias. Depuis 2016, le nombre de productions journalistiques réalisées grâce à une loi fédérale ou cantonale sur la transparence a été multiplié par cinq. D’importants dysfonctionnements de l’administration ont ainsi été révélés, comme l’affaire de corruption au SECO, les erreurs de jugement de la Swiss National COVID-19 Science Task Force au début de la pandémie en février 2020, les raisons de la privatisation de l’E-ID et les lacunes du réseau radio de sécurité Polycom.

Notre argumentaire en détail

Addendum: le Conseil national favorable à la confidentialité
Lors de la session d’automne, le Conseil national s’est prononcé en faveur de modèles de prix confidentiels pour les médicaments à prix élevés. Une proposition de minorité avait demandé l’abrogation de l’art. 52 c qui prévoit une restriction du principe de transparence. Cette proposition a été rejetée par 110 voix contre 78. Un compromis a toutefois été trouvé: un organisme indépendant devra rendre compte publiquement de la mise en œuvre des modèles de prix confidentiels afin d’en vérifier l’efficacité et l’économicité. Le Conseil des Etats doit se prononcer à son tour.

Nous cherchons des candidat-e-s pour le Sabot d’or 2023!

Le moment est à nouveau venu de décerner notre Sabot d’or! Nous cherchons des candidates et des candidats pour ce prix, remis depuis 2014 par le réseau d’enquête investigativ.ch, qui récompense les pires bloqueurs d’accès à l’information. Vous le savez de votre expérience quotidienne: les services de presse, les conseillers et conseillères en relations publiques et les autorités trouvent régulièrement des raisons de ne pas informer. La plupart du temps, leurs refus sont amicaux, mais il leur arrive aussi de mentir sans vergogne. Cela tourne parfois à l’absurde lorsqu’il est indiqué que le traitement de la demande entraînera le paiement d’émoluments de plus de 100’000 francs.

Soumettez maintenant vos meilleurs candidats et meilleures candidates au Sabot d’or – un e-mail avec une brève motivation à kontakt(at)investigativ.ch suffit.  Le comité établira ensuite une liste des nominés pour lesquels vous pourrez voter.

La remise du prix aura lieu en automne avec une table ronde sur le thème correspondant et un apéritif. La manifestation est bien entendu gratuite et vise non seulement à mettre en lumière les obstructions à notre travail, mais aussi à renforcer les liens entre les membres de notre réseau.

Nous nous réjouissons de vos propositions!